L’art de la fiche produit (ou comment se démarquer sur Amazon)

  • 4

L’art de la fiche produit (ou comment se démarquer sur Amazon)

Category:Rédaction Web

Vous avez un site e-commerce ou une boutique et désirez augmenter vos ventes. Comment faire ? Bien qu’on entende souvent de nombreux avis négatifs sur « le grand méchant A* », il est désormais difficile de faire sans. Mais comment se démarquer, être visible, sortir du lot ?

https://www.amazon.fr/dp/B0897HGKMG

Se faire voir pour mieux vendre

Pour qu’il puisse se différencier des milliers de fournisseurs référencés sur Amazon, mon client et moi avons imaginé des fiches produits plus élaborées que ce qui était fait initialement.

Le site propose plusieurs templates à choisir suivant ses besoins et ses envies, qui permettent un peu de créativité.

Après plusieurs essais, de nombreux arrachages de cheveux et crises de rage de ma part pour cause de fiches non validées ou non enregistrées, nous voilà plutôt satisfaits du résultat.

Des fiches produits claires et informatives, qui dégagent une impression de sérieux et de professionnalisme.

Je vous montre nos nouvelles fiches produits ?

 Voici un exemple de fiche produit traditionnelle, pas encore revue et corrigée par mes soins.

Amazon permet d’ajouter du texte sur le haut, en général des informations rapides sur le produit.

Les infos principales (dimensions, matières) sont dans le descriptif technique, ce qui oblige à scroller une fois pour les lire. Sur le haut, quelques indications, mais qui ne font pas sortir le produit du lot.

Nous décidons d’ajouter des bullet points en mettant en avant les points forts des produits :

  • Quel avantage le client aura à acquérir ce produit et pas un autre ?
  • Pourquoi est-il bon (ou meilleur) que celui du voisin ?
  • Correspond-il à ce que le client recherche ?

Avec des mots clés, nous donnons les caractéristiques principales et les qualités du produit.

Le but d’une fiche produit personnalisée : expliquer, rassurer, donner envie, et convaincre à acheter !

Bien sûr, je n’ai pas pu m’empêcher d’ajouter ma « patte » dans ces textes. Ils sont informatifs et précis sur les qualités des produits, les dimensions, les matières. Mais je m’amuse aussi à essayer d’être plus créative sur les utilisations, à faire rêver ou sourire le lecteur… et à donner envie au futur acheteur de cliquer !

Et le site donne la possibilité d’ajouter des modules de texte et images dans le bas. Nous avons choisi une présentation générique pour tous les produits, avec un paragraphe fixe pour toutes les fiches sur la société. Les paragraphes concernant les produits sont bien sûr différents à chaque fois.

https://www.amazon.fr/dp/B016AC3FSA
https://www.amazon.fr/dp/B01LZEHFHM

Raconter pour faire rêver et donner envie

Un exercice que j’adore, quel que soit le produit dont il s’agit. Je m’efforce aussi d’éviter un des pièges les plus courants pour les rédacteurs web : le duplicate content ! Impossible en effet de raconter la même chose sur les fiches produits, même si ce sont les mêmes produits déclinés dans des teintes différentes. Un exercice de style assez amusant… quand on en a pris l’habitude !

https://www.amazon.fr/dp/B0083H5RQ4
https://www.amazon.fr/dp/B016AC33I2

J’me la pète un peu, j’avoue… Mais j’ai bossé comme une dingue sur ces fiches et je suis assez contente du résultat… Je remercie aussi ce client fidèle pour la confiance qu’il m’accorde et la liberté qu’il me laisse dans la rédaction. C’est du coup une mission que j’adore !

Et vous, quels sont vos canaux de vente ? A quoi ressemblent vos fiches produits ?

https://www.amazon.fr/dp/B01CQPOXSG

  • 2

Delphine, la nana pêch(u)e !

Category:Rédaction Web

Vous vous dites peut-être « Ah, une coach ? Encore une… il y en a tant… et tous font au final à peu près la même chose… ». Permettez-moi de vous annoncer que vous avez tort ! Car il suffit de faire la connaissance de Delphine pour se rendre compte, très rapidement, qu’avec elle, rien ne sera pareil ! Delphine, c’est un condensé d’énergie, une force vive qui se déploie autour de vous, tout sourire, charmante, charmeuse et cependant souvent discrète, jusqu’à ce que retentisse son rire. Ce sont des yeux qui pétillent d’intelligence, une oreille ouverte, hyper à l’écoute, des bras affectueux qui enlacent ceux qu’elle aime, et un parler franc et vrai qui fait du bien.

Je ne connais pas toutes ses facettes professionnelles, mais seulement ses qualités d’animatrice lors de séances de co-développement, ainsi que son engagement dans notre association d’entrepreneurs, le Club Best.

C’est une femme directe, vivante, vibrante, engagée, volontaire et tournée vers les autres que je vous incite aujourd’hui à rencontrer. Une nana qui a la pêche et qui la partage. J’espère que vous l’aimerez autant que moi !

Pourquoi l’Ananas Pêche RH ? Peux-tu raconter la genèse de ce nom original ?

Quand j’ai lancé ma structure, j’avais envie d’une marque claire, fun et originale. Et comme je suis gourmande, je voulais tout y mettre : mon offre, un jeu de mots, une présentation de qui je suis, un nom original que tout le monde retiendrait et qui serait le plus beau du monde (humilité… !). Autant chercher le mouton à 5 pattes, mangeant uniquement des trèfles à 4 feuilles un vendredi 13 !

J’ai donc fait un choix : la convergence de tous ces éléments, c’est la relation de MOI aux AUTRES. Je me suis branchée sur ce qui est le plus représentatif de mon travail : recueillir la pluralité (des envies, des personnalités…) et mettre mon énergie au service d’un changement concret (passer à l’action quoi). L’ananas et la pêche sont des fruits qui 1/donnent de l’énergie pour agir et 2/ sont très différents l’un de l’autre. Quant au RH, il affirme le secteur où je suis positionnée.

As-tu une mini présentation ou des choses que tu as envie de dire sur toi qui ne sont pas sur ton site ?

J’accompagne les personnes individuellement ou groupes. Tous ceux et celles qui ont envie et/ou besoin d’une évolution sur leur parcours professionnel.
En réalité, je crée des passerelles entre le présent et le futur.

Regarder devant soi

Quels sont tes points forts ?

J’ai l’amour de l’autre. Et une écoute qui va au-delà des mots : mon intuition m’aide beaucoup. Cependant, je renvoie à mes clients ce que je ressens pour leur permettre de bénéficier d’un effet miroir. À eux de décider d’en faire quelque chose… ou pas !  
On me dit qu’on peut traiter n’importe quel sujet avec moi, je peux entendre n’importe quoi. C’est vrai que j’entends parfois des propos qui m’interrogent. Pour autant, chacun dit/pense/agit en fonction de sa représentation du monde.
Je suis aussi très ingénieuse, et créative, je trouve toujours une astuce pour débloquer les situations. À tout problème, il y a toujours deux solutions. Et s’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème !

A tout problème, il y a toujours deux solutions

Ta valeur ajoutée par rapport à ta concurrence ?

Quelle concurrence ? Je n’ai que des collègues !!

Ok, je réponds quand même à ta question, ma valeur ajoutée, c’est l’inventivité !
Et j’aime jouer (dit-elle avec l’œil qui pétille !).
Je suis très (très très beaucoup d’ailleurs) carrée dans les processus et très créative dans la manière de les amener, ce qui crée un combo intéressant pour moi et pour ceux que j’accompagne.
Je n’aime pas avoir deux accompagnements identiques, donc je m’efforce de me renouveler à chaque fois. Et je m’adapte bien évidemment à la personne ou le groupe qui est en face de moi.

Créativité, coopération… et acceptation de l’action de la nature

Pourquoi travailler avec toi ?

Parce qu’avec moi on se marre ! Et puis, avec un nom d’entreprise comme l’Ananas Pêche RH, j’ai besoin de fun au quotidien.

Et je ne lâche rien.
Si tu me fais la bonne demande, je ne vais rien lâcher jusqu’au résultat. Mais quand les peurs empêchent de traverser un échange interpellant, je suis comme le lit d’une rivière : je protège, je guide, mais l’eau (mon client) peut poursuivre sa progression de manière fluide.

Bataille d’eau dans l’Aveyron

De quoi es-tu fière ?

D’avoir osé…
–          Faire confiance à mon amoureux qui est devenu mon mari
–          Devenir mère
–          Me mettre à mon compte
–          Reprendre le piano à 40 ans après 20 ans de pause
–          Commencer la course à pied à 40 ans…
En fait, je suis hyper fière de tout ce que j’ai osé faire, même si je n’ai pas toujours tout réussi.

Que dit-on de toi professionnellement ?

Que je suis carrée, très à l’écoute, énergique et fiable.

C’est sûr, avec un flingue, c’est plus facile !!!

Tes qualités principales ?

Fiable.
Mes enfants disent que je suis marrante et chiante à la fois…

Mon fils (14 ans) dresse mon portrait totem

Veux-tu nous partager ton plus beau succès ?

À première vue, c’est un raté, mais je le prends comme un succès : l’an dernier, pour la première fois de ma vie, j’ai joué du piano devant des gens. J’ai ressenti tant de trac, j’étais si stressée par le fait de jouer devant du public que j’ai repris 4 fois et je n’ai pas réussi à aller au bout du morceau…
J’étais dans une colère dingue. Et en même temps j’y suis allée, j’ai osé. La marche était sans doute trop grande pour moi, ce jour-là et dans ces conditions-là. La preuve, une demi-heure plus tard, tandis que tout le monde mangeait une galette des Rois et que personne ne se préoccupait de moi, j’ai joué le morceau, jusqu’au bout.  
Je sais maintenant ce que c’est que de ressentir un trac aussi envahissant !

Ce qui te fait vibrer ?

L’énergie de la réussite : tu as pu le faire, tu as traversé l’épreuve et tu ressens la retombée après un effort. Je n’y pense pas avant ou de manière consciente, mais quand je suis « au bout », ça me fait un bien fou.
Par exemple, pour ma première course de 10 km, j’ai ressenti à l’arrivée un sentiment incroyable, une euphorie dingue ! Dans mon boulot, on appelle ça, célébrer les réussites.
Cela m’arrive aussi après un entretien pro avec quelqu’un, si l’entretien a été riche et intense.
 
Sinon, les gratouilles sur la tête !  J’adooooore  ça 😉

Ta principale source d’inspiration ?

Ce qui m’entoure, un arbre, un nuage, l’odeur du thé, un sourire dans les yeux…
Je suis très ancrée dans le ici et maintenant, je suis à l’écoute des gens, bruits, odeurs, lumières…

La Patrouille de France à Pornichet en 2019

Quelle est ta mauvaise habitude ?

Me déguiser « en fille » (maquillage, jupe…). J’ai du mal à m’habiller stylé, je privilégie toujours le confort à l’esthétique, je préfère le fonctionnel. (Incroyable d’entendre ce genre de propos, alors que je trouve que Delphine est toujours bien habillée, chic et simple, avec une élégance discrète que j’aimerais bien posséder !).
 

Ton juron, gros mot ou blasphème favori ?

Putain de merde. Par exemple quand j’ai fait tomber le pot de vinaigrette par terre ! Ou quand je me cogne le doigt de pied sur un coin de table (mais que fait cette table sur ma route ?)

Le mot que tu détestes ?

Tu devrais. Arrgghhh, rien que de le prononcer, ça me pique partout !
 
Un mot que j’aime : je peux.

Et si tu devais choisir un autre métier ?

Psy ? Mais reprendre 5 ans d’études… heu, pas là, non.

Alors, conteuse.
J’aimerais pouvoir dire des contes que je n’aurais pas écrits, mais que j’ai envie de raconter.
Parce je suis fan de l’objet livre. Le livre est un merveilleux outil pour se développer. Avec un livre, tout est possible : apprendre, imaginer, s’évader, progresser, lâcher nos pulsions…
C’est un merveilleux transmetteur des émotions, des croyances… Avec un livre, on est dans le « no limit » et j’adore !
Être conteuse, c’est ouvrir le champ des possibles des autres, je deviens ainsi un canal pour transmettre quelque chose et permettre une autre manière de regarder.
Quand on te raconte une histoire, il y a toujours un moment où ça vient te toucher.

On te donne une baguette magique (ou des super pouvoirs), que fais-tu ?

Je rajoute au moins 9 zéros sur mon compte en banque et après je ne me préoccupe plus de tout ça et je fais tout ce que j’aime !!
–          Du piano (sur un piano à queue)
–          J’apprends l’histoire de France et d’ailleurs
–          J’apprends le tir à l’arc
–          J’achète une plus grande maison avec plein d’espace

Ah, mais tout ça, c’est du matériel, on s’en fout… Euh qu’est-ce que je fais en vrai???
–          Je fabrique des journées de 72 heures
–          J’e trouve quelqu’un pour choisir mes vêtements le matin
–          J’embauche quelqu’un pour me faire à manger, comme ça mon mari peut faire autre chose
–          Je vais planter plein de fleurs et d’arbres fruitiers dans mon jardin et partout dans la ville

En fait je fais plein de choses pour les gens proches de moi et pour moi, parce que comme j’ai déjà tant d’argent, j’ai déjà donné aux autres !
Ceux qui sont loin, je leur ai donné, donc j’investis ma vie, mon quartier, ma maison.
Ah mais oui, avec des journées de 72 h, je pourrais aller voir tous les gens que j’aime…
 

Ce que tu as envie de développer ?

Mon compte en banque, cf question précédente !

Quelques mots pour conclure

Se raconter à Alix, c’est fluide, simple, chaleureux. Elle a cette petite malice dans les yeux qui interroge : qu’ai-je dit ? qu’a-t-elle entendu ? Elle a ce grain de folie qui permet d’oser, d’aller en territoire moins connu, mais toujours sécurisé. À la lecture de mon « interview », j’ai ressenti de la gratitude pour sa démarche (généreuse) de parler de moi et pour son feed-back. Ce qu’elle a perçu de mes propos, c’est un cadeau pour la suite de ma vie. Je ne me voyais pas comme « discrète » et comme « chic et simple ». Je prends ces deux choses et me dit que oui, je suis peut-être AUSSI cela, en plus du reste.

    Vous pouvez retrouver Delphine Halle

sur son site L’ananas pêche

son profil Linkedin ou sa page Linkedin

ou sa page Facebook Pro

delphine.halle@lananapeche.com

Tél. : 06 20 80 45 65

 


  • 2

Communication digitale et web design : communiquez avec Frédérique

Category:Entrepreneuriat,Rédaction Web

Avez-vous déjà constaté que parfois, vous connaissiez mal vos amis ? Que malgré le temps que vous passez ensemble, les bons moments, les fous rires, les confidences, vous en savez peu sur leur vie professionnelle ? C’est ce qui m’est arrivé récemment avec mon amie Frédérique… Je répare aujourd’hui cette méconnaissance en vous présentant son talent de consultante web marketing.

Découvrons les talents de nos proches !

Frédé, je la connais depuis une vingtaine d’années… 20 ans d’amitié pendant lesquelles nous avons partagé en vrac et pas forcément dans l’ordre, nos expériences de grossesses, quelques bonnes bouteilles, nos idées pour occuper les enfants en bas âge ou les bons plans et bonnes affaires qu’offre la région lilloise. Nous avons dansé dans les mêmes soirées, participé à des concours de cuisine chez des copains, triché allègrement lors de nos night-parties de jeux de société, appris à nos enfants à faire du vélo dans les mêmes parcs, échangé nos bonnes adresses de pédiatre, dentiste ou allergologue, dit du bien ou parfois du mal de nos maris, ou ri comme des dingues durant des week-ends de copines dont le souvenir est chaque fois précieux (mais ne rêvez pas, même sous la torture, vous ne saurez rien de ce qu’il s’y passe !).

Bref, nous sommes amies et nous connaissons bien. Et pourtant… pourtant nous avons réalisé il y a quelques mois que nous connaissions vraiment peu la partie pro de l’autre ! Il est vrai que l’éloignement dû à des mutations diverses, les enfants qui grandissent et qui prennent la tête, ou tout simplement la vie qui passe avec ses bons et ses moins bons moments n’aident pas à garder le contact. Il est vrai aussi que lorsque nous nous retrouvons, nous préférons parler de tout, potiner, plutôt que de discuter boulot (au contraire de ces messieurs qui eux, ne parlent que de ça !).

Amie et professionnelle qualifiée en stratégie de communication digitale

Comme Frédérique a récemment créé un nouveau site tout beau sur son activité, c’est l’occasion de vous la faire découvrir ! C Com’Créa propose des programmes de communication sur-mesure pour les PME/TPE, pour les accompagner à être plus visible sur internet et trouver de nouveaux clients. Frédérique est une véritable partenaire de la communication des entreprises qui lui font confiance. Consultante marketing et communication digitale, elle propose des conseils personnalisés, qu’elle met en œuvre ensuite grâce à ses talents de graphiste web designer. Elle ajoute à ces compétences celle de formatrice en proposant des programmes de communication sur internet.

Je me suis lancée en tant que freelance en marketing digital et graphiste webdesigner il y a 3 mois quasiment jour pour jour. 3 mois extrêmement intenses, pas toujours faciles, mais au-delà de mes espérances… 

Peux-tu déjà dresser un bilan de ta jeune vie de freelance ?

Oui, car il s’en est passé des choses, en si peu de temps ! Je lance mon activité par un premier post sur LinkedIn annonçant la création de ma société C COM’CRÉA. 
Alors que mon compte LinkedIn n’avait qu’une centaine de contacts au départ, très vite mon post est liké, commenté, partagé bien au-delà de ce que j’aurais pu imaginer, et obtient en quelques jours plus de 6500 vues ! Merci les copains, merci mes anciens collègues, merci mon premier cercle ! Et très vite les demandes de projets et les briefs arrivent. Conclusion : ne pas sous-estimer la force de son réseau, et la force de ce puissant outil qu’est LinkedIn !

Frédérique, tu as connu le monde de l’entreprise et te voilà maintenant free. Peux-tu nous dire ce que tu ressens ?

On dit souvent que la chance d’être freelance, c’est de pouvoir travailler dans des domaines ultra variés. C’est tout à fait vrai ! Si on m’avait dit il y a 3 mois que je m’occuperais de la création d’un site pour une société d’assurance à Paris, que je ferais une publicité Facebook pour des chirurgiens au Kenya, une campagne d’acquisition de leads LinkedIn en Inde, une création d’un logo pour une société technologique dans l’agriculture, une réflexion de stratégie de communication digitale d’une plateforme médicale sur 3 pays, et un coaching et un programme de communication sur-mesure pour une créatrice de bougies… !? Incroyable variété des secteurs, des pays, et des missions ! Je remercie encore et encore tous ces premiers clients qui m’ont fait confiance ! Une vraie chance pour un démarrage !

As-tu réussi facilement à t’habituer à cette vie d’indépendante ?

Oui, plutôt. On entend souvent que la joie d’être freelance, en plus de pouvoir travailler sur des projets variés, c’est la joie de travailler quand on veut et de choisir ses horaires! C’est tout à fait vrai ! C’est en effet la joie de travailler tout le temps, le soir, le week-end, les vacances…  🤔
La mission est acceptée, il faut produire, on n’a pas le choix ! J’ai découvert qu’il n’y a pas de pire patron que soi-même ! Mais encore une fois, malgré ces contraintes, c’est que du bonheur ! Il y a quand même une vraie satisfaction à travailler pour soi !

Donc, tu dois te sentir libre ?

En effet, on dit souvent qu’être freelance c’est la liberté. C’est à moitié vrai…, car liberté rime aussi avec irrégularité. Un freelance est toujours à moitié libre dans sa tête, car il a constamment à l’esprit sa mission d’après… Et toute la difficulté est de continuer sa propre prospection alors qu’on est en pleine production ! Alors sans organisation, sans anticipation, sans automatisation, c’est mission impossible…. Voilà un gros point d’amélioration à développer pour moi dans les mois à venir !

Peux-tu nous dire quels sont tes points forts ?

– La fiabilité : Quand je dis que je fais, je fais !
– La souplesse : Je m’adapte à mes clients qu’ils soient petits, gros, pressés, à la bourre, pointilleux.
– La persévérance : on ne me verra pas souvent abandonner quelque chose que je n’arrive pas à faire.
– D’être bien entourée, il se reconnaîtra 🙂

Une expertise 360 en communication

Ta valeur ajoutée par rapport à ta concurrence ?

La polyvalence : je peux m’occuper à la fois d’une analyse de marché, de définir une stratégie digitale, de créer un logo, de construire un site, de faire une pub Facebook, d’optimiser du SEO… C’est très adapté aux PME qui sont mes clients principaux, car c’est très confortable pour elles d’avoir la même personne qui fait à la fois de la créa et de la stratégie. Pas besoin de multiplier les briefs, je connais le cadre à ne pas dépasser pour mes créations, ce qui permet de gagner du temps et de réduire les devis de façon considérable. 

Et aussi l’expérience : ayant été aussi de « l’autre côté », ayant travaillé en entreprise pendant 10 ans et ayant été entrepreneuse dans 3 pays différents, je connais les préoccupations de mes clients et je les comprends.  

Pourquoi travailler avec toi ?

– Parce qu’on peut me faire confiance : vous pouvez être sûr que je vais mettre toute mon énergie dans le projet qu’on me confie.
– Parce que je vais toujours avoir un œil global sur un projet, de la stratégie à la création, même si le projet ne porte que sur une seule partie.
– Parce que je me forme en permanence, et que je suis à l’affût de la dernière nouveauté en marketing digital.

De quoi es-tu fière ?

D’avoir réussi ces derniers mois à répondre à des projets aussi variés, dans des secteurs et des pays aussi différents. D’avoir réussi à me lancer malgré toutes mes peurs, d’avoir réussi à ne pas trop écouter mes doutes. Combien de fois je me suis dit « mais pourquoi j’ai fait ça ? j’étais quand même bien plus tranquille avant ! » J’ai vraiment vécu l’expression « se jeter à l’eau » littéralement. Une fois qu’on a sauté, il faut nager ! Je suis contente de l’avoir fait.

Que dit-on de toi professionnellement ?

Perfectionniste, impliquée, fiable.

Tes qualités principales ?

La fidélité dans tout !

Quelques mots pour conclure

Alors…. Évidemment surprise !!
Surprise d’être interviewée et anxieuse de me mettre en avant (vraiment pas facile… car je n’aime vraiment pas ça !).
Mais très contente que ce soit avec toi, car je savais que tu allais rendre ce moment sympathique et coloré comme tu sais le faire ! Et en ce moment, on en a bien besoin !
Et au final, je suis très heureuse de pouvoir mettre en avant ce statut de freelance, souvent méconnu et surtout « mal connu ».

Merci encore Alix de nous offrir cette possibilité !
Bravo pour ton projet et hâte de lire les interviews suivantes !

A mon tour chère Frédé de te remercier pour cet échange ! Je suis ravie de t’avoir découverte sous ton angle pro ! (ce qui n’empêchera pas de passer malgré tout un temps fou à échanger des potins futiles dès que possible !).

Pour joindre Frédérique Hayaux du Tilly et découvrir le détail de son activité : rendez-vous sur son site ccomcrea.com ou sur sa page Linkedin

https://ccomcrea.com/

https://www.linkedin.com/in/frederiquehayauxdutilly/

(32) 4 77 83 38 09  /  (33) 6 58 77 35 83

fhdutilly@ccomcrea.com


  • 0

Bénédicte et la lumière

Category:Rédaction Web

Bénédicte est photographe. Et coach. Ou coach et photographe.
Parfois l’une, parfois plus l’autre, mais le plus souvent, ses deux casquettes sont indissociables. C’est aussi une artiste, passionnée par la lumière et les couleurs, autant qu’elle l’est par les gens. Des passions qui en font une personne unique, à rencontrer, absolument !

Des photos, nous en prenons tous. Et à l’heure où chacun de nous possède un smartphone avec un appareil photo de bonne, voire d’excellente qualité, nous en prenons même de plus en plus souvent. Si nous remplissons toujours nos albums de famille pour la postérité et la joie de compiler les souvenirs des moments heureux, nous aimons aussi partager dans l’instantanéité nos moments agréables. Nous postons sur les réseaux, nous mettons en scène, nous amusons avec les filtres et les émojis. Cependant, être un bon photographe n’est pas donné à tous. Il y a l’apprentissage. Et il y a « l’œil ». Ce petit quelque chose en plus que possèdent les bons photographes et qui fait que la photo va vivre, vibrer, exprimer quelque chose. Qu’elle sera vivante, puissante, parfois déconcertante ou amusante également, mais surtout qu’elle suscitera une émotion, une interpellation.

Avec son travail de photographe, Bénédicte est à la recherche de cette émotion, de cet instant magique à saisir, infime, qui fera que la photo sera bonne. Elle le fait bien sûr avec son travail en photo artistique, qui révèle sa sensibilité, son amour de la lumière et des couleurs. Et elle le pratique également dans son métier de photographe, lorsqu’en quelques clics elle arrive à brosser le portrait d’une personne comme un peintre pourrait le faire. Avec ses compétences de coach, elle accompagne ses modèles pour de véritables révélations à soi-même, et aux autres. Le regard, la posture, l’attitude générale, l’éclat dans les yeux ou dans le sourire, autant d’indices que le regard et l’objectif de Bénédicte savent capter et faire ressortir à travers une photographie. Et qui sont l’essence même de la personne. Et si ça n’était pas tout simplement la vie, et l’amour qui apparaissaient ?

Révéler l’autre à sa propre lumière et dévoiler sa lumière intérieure

Bénédicte, as-tu envie de dire sur toi des choses qui ne sont pas sur ton site ou ton Linkedin ?

Je suis un électron libre. Une chercheuse.
Je m’intéresse à tout, autant dans le domaine des relations humaines que de l’art et la création.

Tu as deux casquettes : coach et photographe. Comment allies-tu ces deux pratiques et métiers différents ?

Je mets la photo au service de mon coaching.
La photo est un outil qui permet à l’autre de se révéler, de se regarder autrement, de retrouver de l’estime de soi, de voir la lumière en lui-même…    Travailler sur soi d’abord, réfléchir, se chercher, chercher… et puis en arriver à la photo !
Elle est révélateur de tout le processus.

J’ai allié les deux parce que j’ai toujours voulu être photographe (de reportage et artistique).
Plus jeune, j’ai travaillé dans un studio photo, j’ai été attachée de presse. J’ai fait partie d’un service de journalisme interne et été responsable de 2 photographes.
Mais ça n’était pas de la photo artistique ; il n’y avait
pas de révélation à faire à travers les photos, et je ne me réalisais pas, je restais insatisfaite. De plus, le monde de la photo (à l’époque) m’a paru très misogyne, très masculin et ne m’a au final pas convenu. Je l’ai donc laissé tomber professionnellement.

Une certaine manière de regarder le monde

Ce que je préfère, et ce que j’ai toujours pratiqué, c’est la photo artistique de recherche. Mais bien sûr, ce type de photo n’est pas mon job pro principal ! J’ai eu la joie de gagner quelques concours de photo. Mais j’avais envie aussi que la photo soit un outil, une aide.

J’en suis ainsi venue à la formation pour adultes, puis au coaching, pour m’installer en indépendante, car je ressentais l’envie de travailler pour moi-même et ne pas dépendre des autres. Je suis trop rebelle ! (ce qui ne se voit pas du tout, Béné semble déterminée, certes, et énergique, mais a l’air également toute douce, très à l’écoute).

J’ai donc passé un diplôme universitaire de formateur pour adultes et suivi de nombreuses formations, dont une formation en masso-relaxinésie (massage, relaxation détente). Je suis d’ailleurs devenue formatrice dans ce domaine – et je continue toujours à former.

Lorsque je suis arrivée sur Lille, j’ai choisi de suivre un cursus de coaching avec Coaching Ways pour accompagner véritablement les gens. Et c’est seulement depuis 8-10 ans environ que j’ai réussi à fondre les deux : photo et accompagnement.

Ma particularité est d’accompagner les gens avec la photo. Tous mes coachings incluent la photo, sous différentes formes suivant les personnes, leurs besoins et leurs envies.
 
Je fais aussi de la Photolouange. C’est une pratique qui mixe Autolouange et photographie et qui permet de se rencontrer sous un autre jour. La photolouange permet d’exprimer le meilleur de soi en laissant jaillir l’écriture en JE librement et avec amplification à partir de ses photos ou portraits photos de soi: elle prend en effet toute sa puissance lorsqu’elle est déclamée ! Je suis l’une des rares personnes à pratiquer la Photolouange. J’en fus déclarée l’inventeur avec humour par Marie Milis*
 
« Grand alchimiste cosmique, je fais danser les planètes chaque nuit, afin que rien ne soit prédit. »
 
www.mariemilis.net
www.institutdelautolouange.fr

Une artiste à la recherche du beau

Ce que Bénédicte ne vous dit pas… C’est qu’elle est également une artiste, pratiquant la photographie juste pour la recherche du beau. Une ombre, un reflet, la lumière, un drapé, un mouvement… autant de détail que son œil et son appareil photo captent avec talent. Pour notre plus grand bonheur !

Bénédicte, peux-tu nous dire quels sont tes points forts ?

Un regard toujours émerveillé sur tout et tous.
Mon aptitude à chercher, découvrir.
Mon accueil, l’ouverture que j’ai aux choses et aux gens.

De quoi es-tu fière ?

Je suis fière d’être arrivée à amener la photographie dans le lieu lumineux de chacun.

Que dit-on de toi professionnellement ?

Que je suis très à l’écoute.
On sent que j’aime les gens et ce que je fais.
Certains me disent « Tu m’as rendue belle » ou « Je me vois beau », « Je me sens comme une princesse », « Je me sens important ». C’est un cadeau que je reçois, ces retours.

Ton plus beau succès ?

À chaque fois que je termine un stage. Quand je termine, je suis en général dans la joie : je viens par exemple de terminer un stage avec des femmes des quartiers, éloignées de l’emploi ; ce stage était un début pour les remettre sur les rails. J’avais peu de temps, et j’ai maintenu le cap. J’ai pu les prendre en photo alors qu’elles n’étaient pas forcément demandeuses au départ. Elles ont participé à  un photo-langage, répondu à des questions dévoilant leur intime, se sont aidées les unes les autres, ont pratiqué sans le savoir le co-développement. Il s’est passé quelque chose de magique !
Aujourd’hui chacune a pu écrire sur ses images ainsi que celles des autres, un vrai cadeau !

Ce qui te fait vibrer ?

La beauté.
La beauté chez l’autre, celle du monde malgré ce qu’on entend autour de nous comme échos négatifs.
J’ai la chance de savoir regarder. Que ça vienne de l’air, du ciel, d’un sourire, d’une musique, d’un plat, j’arrive à voir le beau. Ça m’arrive aussi de pleurer au resto tellement c’est beau et bon !

Ta principale source d’inspiration ?

La beauté et l’harmonie.
C’est chercher, chercher tout et n’importe quoi, partout. Des jeux de lumière, des dessins, des couleurs… jusqu’à ce qu’il y ait quelque chose qui émerge, qui me parle, qui me saute aux yeux, qui m’émeuve.
J’aide le hasard à m’aider.

Quelle est ta mauvaise habitude ?
NB : sur le brouillon de cette interview que je lui ai fait relire, Bénédicte a changé la question en la mettant au pluriel ! Découvrons donc quelles sont ses mauvaises habitudes !

Oui, oui, je suis bordélique ! Enfin non, ce n’est pas ça… Je prévois peu de choses en avance. Je suis un trublion, un électron. En fait, le bazar est plus au niveau des papiers, factures… (ce qui ne se voit pas, puisque l’appart de Béné est parfaitement rangé et agréable !)
Je procrastine sur tout ce qui administratif…
 
Parfois, ce n’est pas facile pour moi de trouver ma place, étant donné la spécificité de mon travail, même si je sais que c’est juste dans ma tête, une croyance à balayer…
Et pourtant, je sais que c’est là où je suis bonne, que je dois être de plus en plus alignée…
 
Et puis je suis très très gourmande et je ne sais pas m’arrêter ! Et j’ai une prédilection toute particulière pour les bulles ! Vive le champ !
 
Je m’énerve quand je ne suis pas respectée.
Quand je ne suis pas prise en considération dans mon travail, quand mon travail est relégué à moins que rien…  Une salle en sous-sol avec des néons sans chauffage pour une formation par exemple ! c’est dévaloriser les stagiaires aussi !

Ton juron, gros mot ou blasphème favori ?

P…. de M…. !
Oh Faich’

Un mot que tu adores ? ou que tu détestes ?

J’adore coccinelle. Et saperlipopette !
 
Celui que je n’aime pas : Dans la sonorité : procrastination et pourtant je suis adepte !!

Et si tu devais choisir un autre métier ?

J’en ai 2. Je serais nez de parfumeur ou ébéniste.

Quelques mots pour conclure ?

J’ai bien aimé cette interview. C’est gai, c’est pétillant. Je me sens pétiller – (et pourtant nous buvons du café !).
 
Mais quand je me sens pétiller, ça fait venir le champagne ! Ma boisson préférée après le thé !

C’est une des raisons qui font que nous avons continué cette interview en papotant autour d’un bon apéro avec des bulles ! Un moment convivial et chaleureux qui a pris pour nous une valeur particulière, puisque c’était notre dernier apéro et même notre dernière sortie d’humains libres… d’avant le confinement.

Alors non seulement nous avons passé un excellent moment, mais ce dernier partage de liberté revêt à ce jour – alors que nous sommes encore enfermés chacun chez soi – une place toute particulière !

Vous pouvez retrouver Bénédicte Deleplanque

sur ses sites Lumière d’entre prise ou Behance

ou sur sa page Linkedin.

06 81 27 83 50

benedele59@gmail.com


  • 2

Voir la vie en couleurs avec Audrey

Category:Entrepreneuriat,Rédaction Web

Audrey est graphiste. Mais pas que. C’est aussi une artiste, passionnée par les couleurs, les motifs, les matières et une créatrice débordante d’idées, autant pour créer une identité visuelle que pour élaborer une collection de papiers peints sur mesure !

L’image sous toutes ses formes

Logo, identité visuelle, image de marque, références couleur à associer au métier ou à la personnalité, tout ça, Audrey connaît, puisqu’elle propose depuis plusieurs années ses talents de graphiste à des entreprises de toutes tailles. Tout comme la création de plaquettes, flyers publicitaires, cartes de correspondance ou de vœux… tous les supports dont une entreprise se sert pour communiquer, en print ou sur le web.

On vient me voir parce que je suis fiable, rapide, sérieuse, rigoureuse. J’ai le sens du détail, un sens esthétique très développé et en même temps, je suis dotée d’une grande créativité et sensibilité.
Je possède également un fort sens des couleurs, des associations couleur, avec lesquelles je suis très à l’aise.
Je suis très à l’écoute et capte vite les infos qui me permettent de bien comprendre les besoins de mon client. Et pense que je sais vite retranscrire l’univers du client de manière graphique, en mettant ma patte, mais en respectant ses demandes.

Mais Audrey est aussi artiste, et passionnée. Elle s’inspire de son quotidien, de détails d’architecture comme d’un aliment dans sa cuisine, du motif d’un tapis ou d’un jouet coloré… de tout ce qui l’entoure en fait ! Ce qu’elle adore, c’est créer. Tout l’amuse et elle traduit les jeux de lumière ou les dessins qu’elle y voit par des motifs all-over ou des motifs placés.

  • Motif all-over : motif qui se répète sur toute la surface du support, tissu ou lé de papier peint
  • Motif placé : motif positionné au milieu du support choisi

 

Création personnalisée, couleurs et humour : le papier peint se démarque !

Ce qui me fait vibrer, ce sont les associations de couleurs, les ambiances, la création d’univers graphiques… Je suis en perpétuelle création, je vois des motifs partout ! En ce moment, je suis en train d’élaborer une collection de papiers peints personnalisables. Je m’émerveille des possibilités infinies et vertigineuses qui s’offrent à moi ! Je m’amuse à varier les couleurs, les motifs… J’adore apporter un peu d’humour dans mes créations, avoir un côté décalé, pas classique, montrer une vraie personnalité originale.

C’est pourquoi Audrey s’investit de plus en plus dans son activité de Pattern Designer et s’est lancée dans la création de papiers peints sur mesure. Fan de décoration d’intérieur, Audrey s’est toujours intéressée aux papiers et tissus, mais souvent sans éprouver véritablement de coup de cœur. Elle a donc décidé de créer sa propre collection papiers peints, qu’il est possible de décliner ensuite dans les teintes de son choix pour que chacun puisse les assortir à son intérieur. Elle conçoit également des motifs exclusifs sur-mesure, créés spécialement pour le client pour habiller un ou plusieurs murs d’une oeuvre murale unique qui correspond parfaitement à ses envies : un objet de décoration ou un élément du décor peut être transformé en motif original. L’astuce idéale pour bénéficier d’une déco totalement personnalisée à domicile ou au bureau !

Pour développer ce projet en particulier, Audrey s’entoure d’autres entrepreneurs. Elle propose également ses créations aux architectes et archi d’intérieur, pour lesquels elle est un excellent partenaire et une source d’inspiration.

Si vous rêvez d’un intérieur qui ne ressemble pas à celui du voisin, si vous aimez l’original, l’exception, si l’humour vous attire, vous craquerez pour ses collections qui amusent, interpellent et ne peuvent pas laisser indifférent ! Et qui plaisent déjà à une clientèle exigeante. Elle a d’ailleurs été repérée par Leroy Merlin et mandatée par un showroom de décoration pour ses motifs de papiers peints originaux. Pour ma part, je rêve d’une entrée chic, d’un papier super original et décalé dans les toilettes et d’une chambre totalement personnalisée, à l’ambiance féminine, douce et reposante…

Mes forces : je vais vite dans la bonne direction. Je suis plutôt adepte de la simplicité, et je ne perds pas de vue l’essentiel.
J’aime aussi être force de proposition, inventer, innover et surprendre.

Quelle est ta plus grande fierté ?

Avoir toujours des retours clients positifs sur travail livré.

Quelques mots-clés

Simplicité, épure, humour, fantaisie

Des motifs inspirés de la vie quotidienne

Ce que tu aimes dans ton métier ?

J’aime beaucoup faire les logos. C’est conceptuel, et cela demande beaucoup de réflexion. Dans un bon logo, il n’y a pas que du graphisme et des couleurs, mais aussi du sens. Il doit correspondre à l’identité de la marque, à ses valeurs. Créer un logo demande de beaucoup réfléchir à comment mettre l’entreprise ou la personne en valeur de manière visuelle instantanée.
J’aime aussi suivre le processus créatif, partir de rien pour aboutir à message qui a du sens, délivrer une information claire sous une forme élégante et graphique.

Ta principale source d’inspiration ?

Les belles choses ! J’aimerais vivre uniquement entourée de belles choses ! Mais je vois aussi des belles choses partout ! J’adore les associations de couleurs.
Et je m’inspire des œuvres d’art ou des expos, mais aussi de mon quotidien : une balade au parc ou au musée, un rayon de lumière ou un reflet…  

Quelle est ta mauvaise habitude ?

Tout prendre à la dérision, même parfois les sujets sérieux.

Ton juron, gros mot ou blasphème favori ?

Je ne dis jamais de gros mots, saperlipopette !

Le mot que tu détestes ?

Impossible !

Et si tu devais choisir un autre métier ?

Photographe ou pâtissière.

On te donne une baguette magique (ou des super pouvoirs), que fais-tu ?

Que les gens osent plus la couleur !

Ce que tu as envie de développer ?

Ma collection de papiers peints !
Des produits autour de motifs que j’ai créés.
Une collection de motifs décalés avec ma rédactrice préférée : élégants et humoristiques autour des mots, du graphisme et des couleurs…

Quelques mots pour conclure

Cela m’a fait plaisir que tu me proposes cet entretien et que tu mettes ainsi en avant mes compétences et mon actualité. 
J’ai aimé faire cet interview, car j’avais totalement confiance en ton écoute, ton professionnalisme et ta talentueuse plume. Cette confiance m’a permis de m’exprimer tout à fait librement et d’être spontanée pour un portrait qui, je trouve, me ressemble. Encore merci ! 

Merci à toi de ta confiance ! Et un jour, nous la développerons, notre fameuse gamme décalée avec textes et motifs !

Vous pouvez retrouver Audrey Mercier

sur son site Audrey Mercier Graphisme ou sa page Linkedin.

https://www.audreymerciergraphisme.fr/

https://www.linkedin.com/in/audrey-mercier/

06 62 33 89 12

am.graphisme@outlook.com


  • 10

L’accueil personnalisé, made by Caro

Category:Entrepreneuriat,Rédaction Web Tags : 

C’est une boule d’énergie qui surgit dans le bureau, tout sourire comme à son habitude. Caroline s’enquiert des uns et des autres, toujours attentive à ceux qui l’entourent, et son rire ne met pas longtemps à résonner dans le bâtiment.

La convialité du Nord personnifiée !

Un rire qui fait d’ailleurs partie de ses points forts, tout comme une empathie naturelle vis-à-vis de son entourage, mais également de ses clients, une sociabilité très développée, une attention réelle aux autres. Et beaucoup de persévérance, qu’elle met au service de son activité.

Car il en faut, de la ténacité, pour que Caroline puisse répondre rapidement aux demandes de ses clients. Trouver dans un délai souvent très restreint un logement pour des collaborateurs mutés sur la région lilloise. Les conseiller dans le choix du quartier qui leur conviendra le mieux suivant leur mode de vie ou la composition de leur famille. Et les aider dans leur découverte de ce nouvel environnement de vie, ainsi que pour les démarches administratives si nombreuses à effectuer lorsque l’on déménage. Accompagnement préfecture, banques, écoles… Caroline peut se déplacer avec ses clients, notamment les clients étrangers, qui apprécient son secours pour traduire et décrypter la documentation de notre chère administration française !

Accompagnement personnalisé à l’aménagement

Un déménagement est souvent cause de stress ou d’angoisse et Caroline, par son écoute, ses conseils, sa disponibilité et sa réactivité aux demandes, est un chaînon important de la réussite de cette nouvelle étape de vie.

Au travers de AXeS Relocation, son entreprise créée en 2011, Caroline propose un accompagnement personnalisé à la mobilité professionnelle. Elle travaille en direct avec les salariés, ou est mandatée par les entreprises pour s’occuper de leurs personnels.

Il faut dire qu’elle connaît cette situation qu’elle a elle-même vécue il y a quelques années. En effet, Caroline a été expatriée et a vécu aux États-Unis. Une expérience riche de rencontres, qu’elle a adorée, tout en découvrant l’importance d’être accompagné pour que l’immersion se passe en douceur.

À son retour en France, totalement bilingue et toujours ouverte sur l’étranger, Caroline a souhaité mettre son expérience à profit en aidant ceux qui arrivent sur la métropole. Passionnée par les rencontres et par les gens tout simplement, elle a l’art d’accueillir, de mettre à l’aise, de dire un mot gentil tout en restant très professionnelle.

Caroline connaît parfaitement le marché de l’immobilier de la région, ses spécificités comme les tarifs pratiqués, les avantages et inconvénients des différents quartiers de Lille ou des agglomérations de la métropole.

Réaliste, elle sait aussi expliquer les contraintes ou exigences du marché, décrypter pour les nouveaux arrivants les fausses bonnes pistes, et donner des indications précises sur les tarifs pratiqués.

J’espère qu’on dit que je suis réactive et sympa. A priori, oui 😊

C’est ce que répond Caroline lorsque je lui demande ce qu’on dit d’elle professionnellement. Elle ajoute qu’elle est fière de se savoir fiable et toujours impliquée. Pour preuve il y a quelques années, lorsqu’elle a travaillé jusqu’à 4 jours avant l’accouchement de sa fille, pour ne pas laisser tomber les clients qui avaient tous sollicité son aide en même temps.

Caroline ajoute qu’elle est une star, et éclate de rire. Elle est en effet passée en direct à la télé un matin pour parler de sa société, interviewée par Christine Defurne sur France 3, de même qu’une fois à la radio sur Chérie FM. 

Mais laissons donc Caroline s’exprimer ! Bavarde, avec toujours une anecdote à raconter lors de nos pauses déjeuner dans notre espace de coworking Les 3 Teinturiers, elle avoue être ravie de cette interview, bien qu’un peu gênée de devoir parler d’elle.

Chaleureuse et naturelle : l’accueil du coeur

Caro, quelles sont tes qualités principales ?

Je suis belle 😊
Non, sérieusement, je crois que je suis généreuse, à l’écoute. Et j’ai de l’humour.
Je m’adapte aussi au parcours de vie, je continue à avancer quoi qu’il arrive. Et je mets le même investissement dans mon travail de recherche de logement, quel que soit le milieu ou le parcours de mon client, que ce soit pour chercher un petit studio ou une immense maison bourgeoise de la banlieue chic de Lille.
Et puis je m’intéresse aux gens, j’aime les faire parler, les découvrir. Et les rassurer pour faciliter leur arrivée dans la région.

Ce qui me fait vibrer, c’est la rencontre avec les autres, surtout les étrangers parce que ça me rappelle lorsque moi aussi je vivais dans un autre pays que le mien. Et parce que j’aime découvrir d’autres cultures, des différences de mode de vie.
Et j’adore parler anglais !
Je suis aussi une fan inconditionnelle de notre belle ville de Lille et de notre superbe région, un environnement que je suis heureuse de faire découvrir.

Peux-tu nous raconter ton plus beau succès ?

J’ai été une fois mandatée en début de semaine pour loger quelqu’un un jeudi ! C’était une femme avec un bébé de 4 mois, et je me suis fait un vrai challenge de réussir. Et j’ai réussi !

Tu es passionnée, on le sent lorsque tu parles de ton travail et de tes clients. Mais y a-t-il aussi des choses que tu aimes moins dans ton activité ?

Je n’aime pas envoyer les dossiers de candidatures, il manque toujours des pièces, il faut toujours réclamer, aller vite, booster… ça n’est pas la partie la plus fun. Je n’adore pas non plus les états des lieux, mais je m’en acquitte avec sérieux lorsqu’on me demande de m’en occuper.

Et ce que tu aimes ?

A part mon homme ? Ma fille ! Et voyager, découvrir d’autres pays ou villes… J’aimerais bien refaire des city trip (chéri ??). Et j’aime par-dessus tout passer des moments avec mes amis et danser !

Ta principale source d’inspiration ?

J’ai une famille biculturelle, c’est d’une richesse incroyable. J’aime aussi aider, découvrir l’autre. Et ma fille : elle est mon moteur.

As-tu par hasard une mauvaise habitude ?

Je mange trop de chocolat ! (ce qui réjouit tous les coworkers, puisque Caroline sort régulièrement de son sac des tablettes de chocolat, bonbons, truffes et autres douceurs qu’elle partage entre tous).

Ma maison était devenue un vrai bazar, mais je suis en plein tri. Sinon, je suis toujours en train de courir après le temps et de me battre avec moi-même pour être à l’heure 😉

Ton juron, gros mot ou blasphème favori ?

Putain ! Oups !

Le mot que tu détestes ?

Pétasse. Et je déteste par-dessus tout la bêtise et la méchanceté.

Et si tu devais choisir un autre métier ?

Je crois que j’aurais aimé être traductrice d’anglais, ou prof d’anglais, car j’adore les contacts.

On te donne une baguette magique (ou des super pouvoirs), que fais-tu ?

Je voudrais que tout le monde autour de moi soit en bonne santé. Que ma fille grandisse bien. M’acheter une belle maison…

Ce que tu as envie de développer ?

Pour le côté pro : mon business. J’aimerais avoir plus de clients en direct, des commandes plus régulières et récurrentes (Voir mon dernier souhait au-dessus !).

Quelques mots pour conclure

J’ai trouvé très intéressant de me pencher sur mon activité, de prendre un peu de recul, de me poser des questions que je ne me pose jamais, ou pas souvent !

Je suis aussi contente, parce que je vais pouvoir m’en servir pour alimenter mon site, et me faire connaître. J’ai trouvé les questions pertinentes et ludiques à la fois. J’aime bien mélanger le côté sérieux avec l’agréable.

Pour retrouver Caroline Bonneville :

son site : AXeS Relocation + sa page Linkedin

Tél : 06 20 44 07 50

Mail : cbonneville@axes-relocation.fr

 

Merci chère Caro pour ta confiance !


  • 0

Les free, des indépendants qui travaillent en groupe

Category:Rédaction Web

Vous vous en doutez, lorsque l’on travaille en freelance, on n’exerce pas son activité totalement seul, notamment dans le domaine du web. Au fil des ans, j’ai croisé la route de nombreux freelances et eu la chance de travailler avec plusieurs d’entre eux.

Travail d’équipe et cumul des talents

Tous sont experts en leur domaine, tous sont talentueux et talentueuses – je ne me suis pas mise à l’écriture inclusive et me m’y mettrai probablement jamais...

Avec chacun, j’ai partagé de joyeux moments de complicité tout en réfléchissant pour proposer un produit parfait pour nos clients. Chaque expérience partagée a été riche d’enseignements, tout comme de fous rires pendant nos brainstormings !

De belles rencontres et des relations professionnelles et amicales qui se nouent. Et surtout, un condensé de compétences diversifiées qui nous permettent de proposer à nos clients en commun des offres complètes et d’une qualité parfaite.

Des prestations complètes clés en main

Au final, nos clients sont toujours très heureux du résultat de notre travail d’équipe, ravis du gain de temps et d’une gestion de projet facilitée pour eux. Et nous nous régalons à combiner nos idées et nos bonnes pratiques pour les mettre à leur service.

C’est pourquoi j’ai décidé cette année de vous les présenter, tous ces free qui m’entourent, avec lesquels j’ai développé de chouettes missions, ou avec lesquels j’espère bosser un jour.

Certains étaient des amis proches avant qu’on ne travaille ensemble, d’autres le deviennent au fil des contacts que nous entretenons. Tous sont des pros en lesquels vous pouvez avoir confiance pour le développement de vos projets.

Vous êtes prêts pour de belles rencontres ?


  • 0

Un bon cru pour cette année 2020 !

Category:Rédaction Web

A mon tour, je souscris à la tradition et vous souhaite une très joyeuse année 2020 !

Avec plein de boulot, de gros contrats et beaucoup de sous… ce dont on rêve tous, mais ce que personne n’ose exprimer 😉

Mon cadeau fun de ce début d’année : un mug personnalisé qu’on ne me piquera pas sur mon espace de coworking !

  • 0

Un peu d’amour pour Noël !

Category:Rédaction Web

Il y a environ un an, je vous présentais Béatrice Desbazeille et ses magnifiques robes de mariées, ainsi que son joli site pour lequel j’ai eu tant de plaisir à rédiger.

Aujourd’hui, comme cadeau de Noël, je vous offre tout plein d’amour : un court film qui reprend ses mariées de l’année ! ça donne presque envie de recommencer, n’est-ce pas ?


  • 2

Partons en voyage… grâce à la rédaction !

Category:Rédaction Print

Malgré mes bonnes résolutions, je n’ai une fois de plus pas été capable ces derniers mois de publier régulièrement par ici… Ce n’est pas l’envie qui me manque ni les idées, juste le temps. Mais, soyons honnête, l’envie aussi, un peu !
Parce que je préfère passer du temps à rédiger pour mes clients que pour moi. Et parce que lorsque je n’écris plus, je ferme mon ordi pour aller marcher ou faire du vélo, ou lire ou voir des amis : une vie sans écran, c’est bien aussi !

Ecrire, c’est aussi vendre du rêve !

Bref, juste avant que vous ne partiez tous en vacances, et moi itou, je viens vous faire rêver…
J’ai récemment participé à la création d’une belle plaquette de présentation pour Echappée Namibienne. Ce voyagiste en ligne propose des voyages sur mesure en Namibie, à élaborer avec lui grâce à ses conseils avisés : il a vécu pendant plus de 15 ans dans le pays qu’il connaît comme sa poche, et y a gardé tout un réseau de guides et prestataires avec lesquels il concocte des voyages de rêve.

Rédacteur et graphiste : un duo parfait au service du client


C’était un plaisir de travailler avec Damien Morel, qui a donné des consignes précises sur ses attentes, mais m’a fait totalement confiance sur le texte et s’est même rangé à mes recommandations de rédaction. J’ai également adoré cette mission en trinôme, puisque nous avons travaillé de concert avec Audrey Mercier, graphiste et pattern designer de talent, grâce à qui le rendu de la plaquette est si magnifique (vous ne pouvez pas vous rendre compte en photo, mais elle est imprimée sur un papier extra doux très épais, une petite merveille !).


J’attends donc maintenant, dès mon retour de congés, plein de nouveaux clients et beaucoup de commandes de mes clients fidèles pour pouvoir m’offrir bientôt les prestations d’Echappée Namibienne !


De quoi on parle, ici ?

De ma vie de styliste de mots, mes aventures de freelance, mes clients chéris, mes élucubrations, mes questionnements, mes coups de gueule, mes partenaires, mes idées… un peu de moi et de ceux qui m’entourent dans ma belle aventure d’entrepreneur.